Forum régional sur les lacs de l’Abitibi-Témiscamingue
Ensemble, préservons la qualité de nos lacs!

12 avril 2008
Cité Étudiante Polyno
500, rue Principale, La Sarre (Québec)



Bienvenue sur le site du Forum régional sur les lacs de l’Abitibi Témiscamingue! Vous y trouverez la description des conférences et des ateliers et une foule de renseignements sur la protection des lacs. Bonne visite!

  Bilan du premier forum régional sur les lacs
  Partenaires et Comité organisateur
  Programme
  Conférences et ateliers
  Outils et liens utiles pour protéger les lacs

Partenaires et Comité organisateur

PARTENAIRES

Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue

Ministère des Affaires municipales et des Régions

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Conférence des Préfets de l’Abitibi-Témiscamingue

Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque


COMITÉ ORGANISATEUR

Maribelle Provost et Anne-Marie Audet, Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue;

Chantal Carrier, ministère des Affaires municipales et des Régions;

Pierre-Philippe Dupont, Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue;

Danielle Guimond, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs;

Nancy Delahaye, Ministère des Ressources naturelles et de la Faune;

Karine Scrosati, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation;

Patricia Boutin, MRC de la Vallée-de-l’Or et Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque;

Daniel Dufault, MRC de Témiscamingue

Violaine Lafortune, Ville de Rouyn-Noranda

Programme

LE SAMEDI 12 AVRIL 2008

8h30

Accueil des participants


9h00

Mot de bienvenue de Jacinthe Châteauvert, présidente du CREAT


9h15

Comprendre les lacs pour mieux agir
Présentation par André Hade, Ph. D.


10h15

Pause et réseautage


10h45

Planifier et gérer la villégiature pour protéger les lacs
Présentation par Chantal Carrier, conseillère aux opérations régionales, Direction de l'Abitibi-Témiscamingue, ministère des Affaires municipales et des Régions


11h30

Ateliers (Inscrivez-vous - voir liste)


12h15

Dîner sur place


13h15

Table de concertation des Laurentides : d’un défi régional à l’élaboration d’un modèle de gestion et de protection des lacs
Présentation par Agnès Grondin, biologiste, M. Sc.env., directrice générale du Conseil régional de l’environnement des Laurentides


14h00

Ateliers (Inscrivez-vous - voir liste)


14h45

Pause


15h15

Ateliers (Inscrivez-vous - voir liste)


16h00

Mot de la fin


16h15

Fin du forum

Conférences et ateliers

LES CONFÉRENCES

9h15

Comprendre les lacs pour mieux agir
Présentation par André Hade, Ph. D.

Le territoire du Québec offre un nombre exceptionnellement élevé de lacs et de cours d'eau, souvent facilement accessibles pour des fonctions de villégiature, de tourisme, de résidence et de loisirs. À ce type d’exploitation s’ajoutent des activités urbaines, industrielles ou commerciales qui ne sont pas sans avoir une influence marquée sur la qualité des plans d’eau à proximité. Les lacs réagissent en modifiant leurs paramètres d’équilibre, mais cette capacité d’ajustement du milieu naturel n’est pas sans limites. Ainsi, en présence d’une trop grande perturbation, apparaissent des signes manifestes de dérèglement du fragile équilibre qui régit les milieux lacustres.

Mais, il ne faut pas désespérer. En matière de protection des plans d’eau ou de leur restauration, des principes élémentaires de précaution ou des techniques simples d’intervention produisent souvent des résultats spectaculaires. Pour ce faire cependant, l’action du législateur ne saurait suffire, la présence vigilante des citoyennes et des citoyens et leur attitude positive s’avèrent indispensables.

Pour saisir la problématique des lacs et répondre adéquatement aux interrogations soulevées par des manifestations comme les épisodes de cyanobactéries, il faut comprendre leur mécanique de fonctionnement, savoir évaluer l'impact de leur environnement, suivre leur évolution et pouvoir intervenir convenablement, tant en amont qu’en aval. L'avenir des lacs passe par leur protection adéquate, laquelle implique des contributions à plusieurs niveaux et sous de multiples formes.

Cette présentation abordera brièvement ces divers sujets, dans l'espoir de fournir à ceux et celles qui aiment les lacs des motifs de les chérir encore plus.

Notice biographique
Dr André Hade est professeur retraité du Département de chimie de l’UQÀM. Ses principaux domaines d’intervention professionnels en enseignement et en recherche concernent la thermodynamique, la chimie de l’eau, la chimie de l’environnement, les fondements du traitement des eaux et la chimie des eaux naturelles de surface. En chimie, en biochimie et en environnement, il a assumé diverses fonctions de direction académique, principalement à l’UQÀM, mais aussi en coopération internationale, en Europe, en Afrique et en Asie. De multiples implications dans des services à la collectivité ont parsemé sa carrière. Il est, entre autres, l’auteur d’un livre grand-public intitulé : « Nos lacs : les connaître pour mieux les protéger ».



10h45

Planifier et gérer la villégiature pour protéger les lacs
Présentation par Chantal Carrier, conseillère aux opérations régionales, Direction de l'Abitibi-Témiscamingue, ministère des Affaires municipales et des Régions

La problématique actuelle de contamination des lacs par les cyanobactéries amène les villégiateurs et les élus municipaux à réfléchir sur les actions à poser afin de protéger ces milieux fragiles. Les municipalités sont directement interpellées dans ces dossiers et les attentes des citoyennes et des citoyens sont importantes. Mais quels sont les pouvoirs d’intervention des municipalités dans la protection et la gestion des lieux de villégiature? Comment et quand doivent-elles intervenir? Nous répondrons à ces questions en cernant les pouvoirs accordés aux municipalités dans le cadre des lois municipales et nous suggérerons une démarche de planification aux municipalités afin d’éviter de reproduire les problèmes vécus présentement.

Notice biographique
Chantal Carrier est détentrice d’un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal. Elle a œuvré au sein de plusieurs organisations, notamment dans le milieu des municipalités régionales de comté, dans le domaine privé et dans la fonction publique québécoise. Mme Carrier s’intéresse particulièrement aux questions relatives à la protection et à la gestion municipale de l’eau. Elle est la principale auteure du guide sur la « Planification et la gestion des lieux de villégiature » publié par le ministère des Affaires municipales et des Régions en juin 2007.



13h15

Table de concertation des Laurentides : d’un défi régional à l’élaboration d’un modèle de gestion et de protection des lacs
Présentation par Agnès Grondin, biologiste, M. Sc.env., directrice générale du Conseil régional de l’environnement des Laurentides

Suite aux recommandations du premier forum régional sur les lacs des Laurentides organisé conjointement par le MDDEP et le CRE au printemps 2003 trois priorités ont été retenues : l’acquisition de connaissances sur la santé des lacs laurentidiens, la responsabilisation du milieu et le partenariat entre les acteurs. La stratégie proposée et adoptée pour répondre à ces priorités fut la création en 2004 d’une table de concertation sur les lacs des Laurentides (TCLL). Coordonnée par le CRE, cette table avait trois objectifs initiaux : 1-la mise en commun des connaissances et des expériences; 2-le transfert de ces informations dans le milieu; 3- la rétroaction des réussites et des échecs auprès du ministère et des scientifiques.

Au départ, une vingtaine de représentants d’organismes issus des secteurs communautaire, municipal, universitaire et gouvernemental étaient membres de cette table. Dès les premières rencontres des éléments d’un plan d’action ont été identifiés et une résolution a été adoptée pour que le CRE Laurentides favorise l’organisation du milieu afin que ce dernier développe des moyens pour gérer de façon intégrée et collective ses lacs. Un projet régional structurant est né : Bleu Laurentides. En 2007, Bleu Laurentides est un programme qui renforce les compétences locales et accompagne les changements de comportements et de pratiques autour des lacs. Plusieurs de ses outils sont exportés à l’extérieur de la région. Quant à la TCLL, près de 40 membres actifs sont présents aux rencontres biannuelles. Ces rencontres sont axées notamment sur le réseautage et le transfert des connaissances et expériences régionales. Aujourd’hui, plus d’une centaine de participants sont invités lors des rencontres à réfléchir sur des pistes de solutions pour mieux gérer les lacs laurentidiens. Pour plus d’information, visitez le site : http://www.crelaurentides.org/bleu/index.shtml.

Notice biographique Biologiste de formation, Agnès Grondin a complété une maîtrise en sciences de l’environnement à l’UQAM au cours de laquelle elle a étudié la biogéochimie du mercure dans les milieux récemment inondés et lacustres du Moyen-Nord québécois. Par la suite, pendant quatre ans, elle a collaboré aux travaux du Groupe de recherches interdisciplinaires en gestion de l’environnement de l’UQAM lesquels portaient sur l’élaboration de stratégies de gestion des gaz à effet de serre. Les volets social et éthique furent au centre de ses recherches. Depuis 1998, Agnès Grondin dirige le Conseil régional de l’environnement des Laurentides. Les principaux dossiers à son actif sont: la formation des organismes de bassin versant de la rivière du Nord (Abrinord) et de la rivière du Diable (AGIR pour la Diable), la Charte des paysages naturels et bâtis des Laurentides et Bleu Laurentides. Elle assiste également le président du CRE à la coordination du Comité Environnement de la Conférence régionale des élus des Laurentides.



LES ATELIERS

Chaque participant peut assister à 3 ateliers au cours de la journée.
L’horaire des ateliers sera déterminé selon le nombre de participants et leurs préférences.
La tenue des ateliers est conditionnelle au nombre de participants inscrits.
Certains ateliers pourraient être offerts plus d’une fois dans la journée.

SVP : À l’endos du formulaire d’inscription, n’oubliez pas de compléter vos préférences pour les 8 ateliers.

  

A. Le relevé sanitaire, un outil à notre portée
Michel Morissette, ing., Direction des politiques de l’eau, Service des eaux municipales, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs

L’assainissement des eaux constitue l’une des préoccupations à considérer pour assurer la protection de l’environnement et de la santé publique en vue de laisser le territoire en héritage aux générations futures.

Les conséquences de la dégradation des plans d’eau incitent les citoyennes et les citoyens à rechercher des moyens pour corriger la situation. Le Guide de relevé sanitaire des dispositifs d’évacuation et de traitement des eaux usées des résidences isolées situées en bordure des lacs et les cours d’eau propose aux citoyennes et aux citoyens de même qu’aux municipalités, un outil pour recueillir l’information nécessaire pour préparer des plans d’action afin de mettre à niveau les dispositifs de traitement des eaux usées.

Ainsi, la démarche permet aux citoyennes et aux citoyens de même qu’aux municipalités, en s’impliquant à des niveaux différents, de poser des gestes pour enrayer la dégradation des plans d’eau et de créer les conditions favorables à la récupération de certains usages.

Consultez le Guide de réalisation d’un relevé sanitaire des dispositifs d’évacuation et de traitement des eaux usées des résidences isolées situées en bordure des lacs et des cours d’eau


  

B. Les cyanobactéries et la santé
Annik Lefebvre, ing., agente de planification, de programmation et de recherche, santé environnementale, Direction de santé publique de l'Abitibi Témiscamingue

Cet atelier propose d’expliquer brièvement en quelles circonstances les algues bleues peuvent constituer un risque à la santé. Quels sont plus précisément ces risques (à court et à moyen terme), les voies de contact, les groupes vulnérables et les symptômes les plus courants. Le rôle de la Santé publique dans le plan québécois de lutte aux cyanobactéries sera présenté de même que quelques mesures de prévention. Cet atelier s’adresse à tous.


  

C. La réalisation d’un plan directeur de l’eau : le cas du lac D’Alembert
Alain Bellavance, membre du Comité environnement lac D’Alembert e Violaine Lafortune, responsable du Module de planification du territoire de la Ville de Rouyn-Noranda

L’atelier portera sur la réalisation d’un plan directeur de l’eau à l’échelle d’un lac de villégiature à partir de l’expérience concrète du Comité de gestion intégrée du bassin versant du lac D'Alembert (CGIBV). Issu d’une collaboration entre la Ville de Rouyn-Noranda et le Comité environnement du lac d’Alembert, le CGIBV a vu le jour à l’automne 2006. Il a comme mandat de développer un plan directeur de l’eau exportable pour les autres comités de riverains du territoire préoccupés par la question de l’eau. Par extension, le plan directeur développé par le CGIBV permettra de faire le suivi du lac D’Alembert, de son bassin versant et de proposer des modalités d'utilisation du lac et de ses rives, tout en prenant en considération les préoccupations de l’ensemble des usagers.


  

D. L’engagement politique pour la protection des lacs et des cours d’eau
André Benoît, conseiller municipal, Ville de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles

La protection de nos lacs et de nos cours d’eau passe par la volonté commune de s’impliquer dans le changement de nos habitudes de vie. Les associations de riverains s’occupent beaucoup de sensibilisation et les décideurs votent des règlements. Joignez-vous à l’atelier afin de devenir de meilleurs partenaires dans la protection de notre environnement.

Documents complémentaires :


  

E. Une approche de développement territorial – la vision de la municipalité de L’Ange Gardien
Jacques Perron, conseiller municipal, président du comité administration, communication et loisirs et membre du comité agricole, et Jean-Pierre Valiquette, directeur général adjoint et directeur de l’urbanisme et du développement durable

Nous présenterons, lors de cet atelier, le contexte géographique (définition du territoire et particularités), la vision municipale du territoire (l’identité), les documents associés à la vision (le plan d’urbanisme, les politiques et les règlements, accompagnés d’exemples d’application au niveau des lacs et des cours d’eau), la politique environnementale de la municipalité.


  

F. Guide d’identification des cyanobactéries
Geneviève Labrie, biologiste, Direction de l’analyse et de l’expertise de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Direction régionale du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs

Comment distinguer les végétaux observés dans nos lacs et nos rivières? Cet atelier vise principalement à vous sensibiliser à la problématique des cyanobactéries en vous expliquant ce qu'est une fleur d'eau et surtout à vous apprendre à les reconnaître sur le terrain. Des fiches d'identification vous illustreront les principaux types de fleurs d'eau et les phénomènes avec lesquels elles sont parfois confondues.

Consultez le Guide d’identification des fleurs d’eau de cyanobactéries.


  

G. Réseau de surveillance volontaire des lacs
Nicolas Martel, biologiste, Direction régionale du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs

Le MDDEP a initié, en 2004, la mise en place d’un réseau de surveillance volontaire de lacs de villégiature (RSV-lacs). Ce réseau est basé sur un partenariat entre le Ministère et les participants tels que les associations de riverains, les municipalités et d’autres organismes du milieu. Il s’agit d’un partenariat au sein duquel les adhérents occupent un rôle important. Le but du RSV-lacs est d’acquérir des données de base sur la qualité de l’eau et de caractériser certaines composantes du littoral et de la bande riveraine dans une optique d’évaluation et de suivi de l’état de santé des lacs et de leur eutrophisation. À la fin de 2007, 203 lacs avaient adhéré au réseau. Dans le cadre du plan d’intervention sur les algues bleu-vert, le Ministère augmentera considérablement sa capacité d’accueillir de nouveaux participants dès l’été 2008, et ce, pour les cinq prochaines années. La présentation fera le point sur les objectifs du réseau, les modalités de participation, les outils de suivi et de caractérisation ainsi que sur les résultats générés et les interactions avec les participants.


  

H. « L'or bleu des lacs Vaudray et Joannès : notre richesse »
Daniel Chouinard, directeur de l’Association des lacs Vaudray-Joannès

Les participants à cet atelier pourront comprendre les différentes étapes ayant mené à la création du projet « L'or bleu des lacs Vaudray et Joannès : notre richesse ». D’abord, l’adhérence de l’Association des lacs Vaudray-Joannès au Réseau de surveillance volontaire des lacs de villégiature, la problématique rencontrée, la création du Comité Environnement de l'Association des lacs Vaudray et Joannès et la présentation du projet mis sur pied par le Comité Environnement.

Outils et lien utiles pour protéger les lacs

Vous trouverez dans cette section des documents et des outils qui seront présentés dans le cadre du Forum régional sur les lacs. Vous y trouverez également des liens vers des sites Internet en lien avec la protection des lacs.

Documents et outils :

Notre section du site consacrée à la protection des berges

Guide sur la Planification et la gestion des lieux de villégiature

Vision municipale et Politique environnementale de la municipalité de l’Ange-Gardien.

Guide de réalisation d’un relevé sanitaire des dispositifs d’évacuation et de traitement des eaux usées des résidences isolées situées en bordure des lacs et des cours d’eau

Projet 2 rives - Caractérisation, description et cartographie des rives du réservoir des Quinzes

Règlement sur la protection des rives, du littoral et des plaines inondables de la Ville de Rouyn-Noranda

Section du site du Ministère du développement durable de l’environnement et des parcs dédiée aux algues bleu-vert

Section thématique sur l’eau de Gaïa presse, le portail d’information environnemental

Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque

Plan triennal d’action pour la protection des lacs et des cours d’eau de la MRC Antoine Labelle

Déclaration commune pour la protection des lacs et des cours d’eau de la MRC Antoine Labelle

Projet de règlement de la MRC Antoine Labelle pour la renaturalisation des berges